Sommeil  et Sophrologie

Adage bien connu « Métro, boulot, dodo » mais force est de constater que l’on passe plus d’un tiers de sa vie à dormir. C’est un passage obligé afin d’avoir une bonne hygiène de vie. Mais ce besoin de sommeil varie avec l’âge (nourrisson à senior) et selon les individus.

 

Un sommeil suffisant et réparateur est l’atout majeur d’une bonne santé. En l’espace de 30 ans nous avons perdu plus de 2 heures de sommeil.

Le sommeil nous est indispensable car il permet de stocker toutes les informations et apprentissages reçus lors de la journée. Il contribue à une bonne mémorisation et à un renforcement du système immunitaire. C’est aussi par le sommeil qu’est régule notre « humeur », la reconstruction cellulaire ou la sécrétion hormonale.

 

Le sommeil se décompose en plusieurs cycles différents, qui se répètent de 3 à 6 fois.

Un cycle dure environ 90 minutes, il est subdivisé en trois phases distinctes :

-        Le sommeil lent de 60 à 75 minutes

-        Le sommeil paradoxal de 15 à 20 minutes

-        Le sommeil intermédiaire de moins de 3 minutes

 

La phase de sommeil lent comprend l’endormissement (avec entre autres une diminution de l’activité cérébrale), le sommeil léger correspondant à une diminution du rythme cardiaque et de la tonicité musculaire. Le sommeil profond (où le corps se régénère), suivit du sommeil très profond (où il sera très difficile de réveiller la personne).

 

La phase de sommeil paradoxal est la phase la plus intense, car l’activité cérébrale est proche de l’éveil, la tonicité musculaire inexistante hormis des mouvements oculaires rapides.

 

Le sommeil intermédiaire se caractérise par des micro réveils débouchant sur un nouveau cycle, (sommeil lent puis paradoxal puis…) ou réveil complet.

Le manque de sommeil est considéré comme « le mal du siècle », nous ne dormons plus assez ! Le corps médical lui impute une bonne partie des maux modernes, stress, fatigue chronique, irritabilité ou « mauvaise humeur ».

 

Il existe de nombreuses pathologies liées au sommeil (insomnie, bruxisme « grincements » de dents, apnées, syndromes des jambes sans repos, narcolepsie…).

 

 Le sophrologue spécialisé en sommeil vous apprendra à retrouver un repos de qualité, ce qui vous permettra de vivre plus sereinement votre quotidien. Il intervient également afin de vous aider à supporter un appareillage pour l’apnée du sommeil. Il vous permettra de détecter au plus tôt les premiers signes d’endormissement. Important si vous prenez la route ou au contraire pour déterminer l’heure optimale de coucher afin de « ne pas rater le train du sommeil ».

 

Le sommeil prépare la journée tant physiquement que physiologiquement.

 « Respectez votre rythme intérieur afin de vivre en équilibre ».

 

Si vous devez interrompre votre sommeil (réveil imposé), l’idéal est de le faire dans la phase de sommeil intermédiaire. Il est donc nécessaire de déterminer l’heure de couché idéal (calculé par pas de 90 minutes, durée moyenne d’un cycle).

 

Exemple pour un adulte « standard », vous souhaitez vous réveiller à 06h00, vous choisirez de vous coucher à 21h00 (6 cycles de 90 minutes) ou 22h30 (5 cycles de 90 minutes).